Journal du collège - Les actus du P'tit Jean Zay

Opération collège mort

Par Enzo MASSALON, publié le vendredi 16 février 2024 13:07 - Mis à jour le vendredi 16 février 2024 15:50

Durant la matinée du mardi 13 Février une manifestation a eu lieu devant notre collège. Cette action a été menée par les associations des parents d’élèves de Malaunay, d’Houppeville et du Houlme. Petite explication des motifs de ce rassemblement...

Durant la semaine du lundi 5 février au vendredi 9 février, un document a été distribué dans les classes de 6e, 5e, 4e et 3e. Ce document avait pour objectif d’informer les parents de chaque élève que le mardi 13 février, une opération nommée "collège mort" aurait lieu. L’objectif de cette opération est qu’une manifestation ait lieu devant le collège à partir du 8 heures du matin et que chaque famille ainsi que les parents d’élèves du Houlme, de Malaunay et d’Houppeville montrent leur mécontentement envers l’Education Nationale. Mais pourquoi exactement ? 

Le gouvernement souhaiterait installer des classements par niveau pour chaque élève (du meilleur au pire) pour faire des groupes de niveaux en mathématiques et en français. Cette opération n’est pas soutenue par la majorité des élèves et des professeurs.

Voici un extrait du document rédigé par les parents d’élèves:

AUJOURD’HUI : "La situation est la suivante : dans certains niveaux les effectifs oscillent autour de 30 élèves par classe. Ces conditions nuisent à la scolarité et au bien être de nos enfants. [...] 

DEMAIN : "Ces difficultés risquent de s’accroître avec la constitution des groupes de niveaux en 6ème et en 5ème. Aucun moyen supplémentaire n’est prévu. Alors comment résoudre cette équation ? Tout simplement en supprimant certains enseignements optionnels comme le latin, le dispositif bilangue, les séances de TP en science... […]" 

Pourquoi cette décision du collège mort ? "Parce que les conditions d’enseignement de nos enfants se dégradent. Depuis plusieurs années maintenant, les effectifs du collège sont en augmentation mais les moyens eux restent constants. [...] Si aujourd’hui, nous montrons notre mécontentement, nous espérons que tout ces problèmes changent. C’est pour cela que l’on a besoin de toute l’aide possible. Si chacun d’entre vous montre aussi son mécontentement, nous pouvons faire changer cela ensemble. Nous attendons votre aide et votre soutien, venez nombreux le mardi 13 février a partir de huit heures devant le collège pour soutenir les professeurs !

Collectif de parents soutenu par les associations de parents d’élèves locales . (APE Houppeville-GPE Le Houlme-APIEC Malaunay)"

 

Enzo Massalon.